Réconciliation

Il était venu. Enfin. Près d’elle. Pour lui dire la vérité. Il voulait oser. Finalement. Il en avait assez de jouer le clown. Et de faire semblant que tout allait pour le mieux. Dans le meilleur des mondes possibles. Il en avait gros sur la patate. Il voulait tout lui avouer.

 

Elle était là. Avait répondu présent. Avait accepté le rendez-vous. Sans savoir à quoi s’attendre précisément. Pourquoi avait-il demandé à la voir ? à la rencontrer ? que voulait-il ? que voulait-il lui dire ?

Elle savait. Ce qu’elle voulait. Elle le savait très bien. Depuis quelques années déjà. Ses sentiments n’avaient pas changé. Pas disparu. Toujours là. Au rendez-vous.

 

Et si ? et si elle ne me comprend pas ? et si elle ne veut pas ? Peut-être que je me suis trompé. Peut-être que je m’invente toute cette histoire. Peut-être que ces signes que je crois interpréter n’existent pas vraiment. Peut-être ce n’est qu’une fiction parmi d’autres, prenant racine dans mon imagination débordante. Peut-être que ce n’est qu’un rêve destiné à ne pas se réaliser.

Et si je n’étais pas aussi courageux que je l’avais pensé ? et si j’inventais autre chose ? et si je m’en allais ?

 

Que faire ? dois-je sourire ? ou rester distante ? lui serrer la main ? ou lui faire la bise ? qu’attendait-il ? comment réagir ? comment faire pour ne pas me trahir ?

Si je savais, ce que je ne sais pas. Si je savais, ce qu’il est venu me dire. Si je savais, ce qu’il veut. Si je savais, si c’est vrai. Si je savais, si ce que je pense est vrai. Si ce que je veux peut se réaliser. Si je savais, tout serait plus simple, beaucoup plus simple. Mais je ne sais pas. Que faire ?

 

Ils s’étaient rapprochés. Insensiblement. Puis sensiblement. Perdus dans leurs pensées. Sans savoir que dire. Quels mots choisir. Comment exprimer ce qui trottait dans leur tête. Et surtout ce qui grandissait dans leur cœur. Depuis tout ce temps. Malgré tout ce temps. L’absence n’avait rien changé à l’affaire. La distance n’avait pas réussi à éteindre le feu, à étouffer la passion. Tous les obstacles n’avait fait que renforcer leurs sentiments. Mais ils n’avaient pas encore osé se les avouer. Ils en étaient tout près, désormais. Mais étaient-ils prêts ?

Lentement leurs mains se trouvaient. Et puis leurs yeux. Les mains dans les mains. Les yeux dans les yeux. Que dire ? Ils ne le savaient toujours pas. Alors leur corps a exprimé ce que leur bouche ne pouvait pas mettre en mots, et ils se sont longuement enlacés.

Tout leur corps disait : « Je t’aime ! »

 

IMG_0613

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s