Je rêve, donc je suis

dream.jpg

Je rêve, donc je suis.

Je suis rêveuse. A fond. Les yeux fermés tout comme les yeux grands ouverts.

Je rêve énormément. Et pas seulement durant la nuit. Je rêve le matin, l’après-midi, le soir. En fait, je n’arrête jamais de rêver. Le rêve est une partie essentielle de mon identité.

Le rêve me tient debout, et me rend vivante. Je trouve que les personnes qui ne rêvent plus ou qui ont abandonné leurs rêves, sont en réalité en train de mourir lentement. Ils renoncent à comprendre leur vérité profonde, ils abdiquent leur volonté de poursuivre leurs désirs et leurs idéaux.

Rêver, c’est digérer son présent, et peut-être aussi son passé, mais rêver consiste surtout à se projeter dans l’avenir. Rêver, c’est entrevoir les possibilités infinies qui n’ont pas encore été explorées ainsi que les talents qui sommeillent en nous.

Rêver, c’est découvrir qu’un autre monde est possible. C’est là que réside le pouvoir du rêve: il nous pousse à ne pas accepter ce qui ne nous rend pas heureux, ou pire, ce qui nous rend malheureux. Le rêve nous encourage à ne pas nous contenter de la médiocrité ambiante, mais à viser l’excellence, et avant tout le bonheur.

Le rêve est le frère de l’espoir, et tant que l’un est vivant, l’autre ne peut pas mourir non plus. Le rêve nous rappelle que malgré toutes les confusions apparentes, la vie fait sens.

Le rêve nocturne et le rêve éveillé se distinguent certes par le degré de conscience et d’influence du rêveur, mais ils se ressemblent tout de même fondamentalement et parfois se rejoignent pour le plus grand bonheur du rêveur. Le jour nous en met plein les yeux, les visions sont éblouissantes tandis que la nuit nous fait ressentir l’épanouissement qui serait le nôtre si nous avions le courage de suivre le chemin de notre coeur. Le mariage du jour et de la nuit!

Le rêve livre des indices à celui qui se montre ouvert. Le rêve parle à celui qui sait écouter. Le rêve nous transporte vers un ailleurs et nous ramène vers l’essentiel.

Le rêve nous lie tous, il nous rappelle notre connection universelle!

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Qu’il est bon de rêver…. merci beaucoup pour ce texte onirique…..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s